La fistule obstétricale

Un combat de tous les instants : La fistule obstétricale

Une fistule est essentiellement un trou. Dans les cas de fistules obstétricale et traumatique, ce trou apparaît entre la filière pelvi-génitale ou la voûte vaginale et les organes internes comme la vessie.  Souvent, la femme aura des fuites d’urine ou de matières fécales, ou les deux. La fistule obstétricale est souvent le résultat d’une interruption du travail et peut être traitée et évitée. Lorsque la tête du bébé exerce une pression contre le pelvis de la mère pendant une période prolongée, l’irrigation sanguine peut être bloquée, endommageant et faisant mourir éventuellement les tissus, ce qui mène à la formation d’un trou entre la voûte vaginale et la vessie et, dans certains cas, la voûte vaginale et le rectum. Les implications de cette condition évitable sont multiples.

Non seulement, la femme perd son bébé et a des fuites d’urine et possiblement de matières fécales, mais elle peut aussi être abandonnée par sa famille et sa communauté en raison de l’odeur désagréable et des stigmates sociales.

Pathologie quasi-inexistante en Amérique du Nord (le dernier hôpital traitant la fistule aux États-Unis a fermé ses portes en 1865), on estime que la fistule obstétricale touche deux millions de femmes dans le monde, la majorité des cas étant dans les pays africains aux ressources restreintes. Dans ces régions, l’accès à des accoucheuses qualifiées et les césariennes sont limités et le taux de mariages forcés et à un jeune âge est élevé. Les femmes atteintes de la fistule sont les membres les plus marginalisées de la société, soit les filles et les femmes pauvres et souvent analphabètes .

Tout le monde m'a abandonnée. Mon mari m'a désertée; mes amis m'ont désertée. Je sais que je ne pourrai jamais me remarier, avoir un petit copain, ni avoir d'enfant. Alors je vis seule.

— Fatmata de Sierra Leone, citée par la BBC

Bien que la plupart des cas de fistule obstétricale puissent être traités par intervention chirurgicale qui coûte environ entre 300 $ et 450 $, les femmes des pays en voie de développement atteintes de fistule peuvent subir cette condition évitable et traitable toute leur vie. Bon nombre d’entre elles ne savent pas qu’elles peuvent être guéries et d’autres n’ont tout simplement pas les moyens financiers ou l’accès à l’intervention. Dans bien des cas, elles n’ont pas accès aux soins de santé les plus élémentaires.

Je dois porter des vêtements épais. J’ai des ampoules douloureuses et des démangeaisons. Je dois continuer à travailler et cela augmente les écoulements incontrôlés d'urine. Personne ne veut rester près de moi à cause de l'odeur.

— Propos d'une Bangladaise, rapportés dans un rapport d’EngenderHealth

La prévention de la fistule obstétricale peut permettre d’éviter une grande misère et un grand inconfort

En collaborant avec les chefs communautaires, les fournisseurs de soins de santé et les femmes dans leur milieu local, nous pouvons mieux les renseigner sur les causes de la fistule obstétricale.  Alors que la fistule obstétricale peut être le résultat d’une interruption du travail, la cause fondamentale de la fistule est l’absence de droits sexuels et génésiques des femmes. 

Les choses changent

L'existence de la fistule constitue un baromètre de la santé maternelle dans le pays. Si la fistule diminue d’une année à l’autre, nous savons que la santé maternelle s'améliore.

— Dr Kalilou Ouattara, chirurgien spécialisé en fistule, Mali

La fistule obstétricale attire de plus en plus l’attention dans la communauté de la santé des femmes à l’échelle internationale depuis les dernières années. Les hôpitaux Hamlin en Éthiopie, la Fistula Foundation et la campagne pour éliminer les fistules de portée mondiale du FNUAP ont soulevé le profil du problème, permettant aux femmes qui souffrent des conséquences dévastatrices de la fistule de s’exprimer. Le traitement de la fistule ne se limite pas à une intervention chirurgicale. Permettre aux femmes de réintégrer leur communauté et les renseigner sur les moyens de prévenir la fistule est essentiel. Qui plus est, la plupart de ces femmes souffrent émotionnellement et financièrement en raison de leur condition et nécessitent des services pour les aider à se réhabiliter à leur société et à la réintégrer. 

Il y a de l’espoir

Des progrès ont été réalisés dans la lutte contre la fistule. Dans la plupart des cas, vivre avec la fistule marginalise les femmes et les empêche de jouir des droits de la personne. Les campagnes mondiales, la formation médicale et la grande sensibilisation du public ont entraîné une hausse des services pour traiter cette condition débilitante. Aucune femme ne devrait continuer de souffrir d’une condition traitable et évitable. Nous devons tous nous souvenir que la prise en charge de la fistule obstétricale est plus qu’une intervention chirurgicale; il s’agit d’un geste de sauvetage.

Je pourrai de nouveau aller à l’église. Je pourrai aider un peu aux travaux dans les champs. Je pourrai aller magasiner et embarquer sur le vélo de quelqu’un. Des activités que les gens normaux pratiquent!

—Rukia de Tanzanie, citée par la BBC

La prévention de la fistule obstétricale :

Retarder les mariages précoces. Le mariage précoce entraîne souvent des grossesses à risque élevé.  Les filles de moins de 15 ans sont cinq fois plus susceptibles de décéder des complications de l’accouchement et tendent davantage à être atteintes d’une fistule. Leur organisme n’est souvent pas prêt à enfanter, causant une interruption du travail.

Espacer les grossesses et limiter le nombre total de grossesses. Permettre  aux femmes d’avoir accès à des services de planification familiale peut réduire grandement les risques de développer une fistule obstétricale. Cet accès leur donne plus de contrôle quant au moment où elles auront une grossesse et la façon dont elles deviendront enceintes.

Avoir accès à des accoucheuses qualifiées et aux soins obstétricaux d’urgence. Permettre aux femmes d’obtenir des soins médicaux adéquats et en temps opportun réduira l’incidence de la fistule en garantissant qu’une personne qualifiée pratique les interventions médicales nécessaires pour prévenir cette pathologie.

Élaborer l’infrastructure. Les systèmes de transport, les centres médicaux ayant des compétences chirurgicales et la formation médicale permettront aux femmes d’avoir un meilleur accès aux services de santé de prévention et au traitement potentiel requis au moment où elles en ont besoin.
Combattre la pauvreté. La fistule est courante parmi les femmes défavorisées qui ne peuvent avoir accès à l’éducation et aux services médicaux nécessaires pour assurer une grossesse sécuritaire.

Renseigner et autonomiser les femmes et leur communauté. Une réduction des lésions et de la mortalité maternelle peut être observée lorsque les femmes ont accès à l’éducation et aux services et lorsqu’elles sont plus en mesure de prendre des décisions éclairées concernant leur corps et leur reproduction. Renseigner les communautés sur la prévention de la fistule et les traitements nécessaires amélioreront la qualité de vie des femmes souffrant de cette condition débilitante.

Promouvoir les droits sexuels et génésiques. Lorsque les droits sexuels et génésiques sont valorisés par l’État, et que les services adoptent une démarche axée sur les droits, on peut observer une réduction des lésions et des décès maternels.

La fistule traumatique

Les fistules peuvent également être le résultat direct de traumatismes gynécologiques associés à une agression sexuelle violente par un (des) assaillant(s) ou par l’insertion forcée d’objets, comme un canon de fusil ou un bâton dans le vagin d’une femme. Les agressions brutales sont malheureusement courantes dans les pays en guerre où des actes de ce genre peuvent se produire avec impunité. Les effets de la fistule traumatique sur les femmes et les filles sont les mêmes que ceux mentionnés dans le présent article; toutefois, l’accès aux soins de santé dans ces cas est d’autant plus difficile étant donné la dispersion des services médicaux et le déplacement possible des populations en raison du conflit. Dans ce contexte, les effets physiques et psychologiques de cette condition peuvent être encore plus débilitants.

Pour de plus amples renseignements :

www.endfistula.org
www.fistulafoundation.org
www.walktobeautiful.com
www.fistulatrust.org

Ces femmes souffrent de travail agonisant et du décès de leur bébé et, ensuite, en raison d’une fistule, elles sont abandonnées par leur famille.

—Dr Catherine Hamlin