Projet de prévention du cancer du col de l’utérus

La SOGC appuie présentement la Société des gynécologues et obstétriciens du Burkina Faso (SOGOB) dans ses efforts pour réduire l'incidence du cancer du col de l'utérus au Burkina Faso par le biais d'une initiative visant la prévention et le dépistage précoce.

Le projet se déroulera sur une période minimale de cinq ans et aura pour objectif d'améliorer et d'accroître l'accès aux tests de dépistage du cancer du col de l'utérus et aux services de traitement des lésions précancéreuses pour les femmes âgées entre 25 et 50 ans. Actuellement, plus de 1 230 femmes reçoivent un diagnostic de cancer du col de l'utérus tous les ans au Burkina Faso. Or, les occasions de dépistage et de traitement ne sont disponibles que dans les centres urbains, laissant pour compte 75 % de la population vivant dans des zones rurales.

Le projet comportera quatre composantes principales :

  1. L'offre d'équipement et de fournitures nécessaires aux centres de santé;
  2. La formation des professionnels de la santé sur les méthodes de dépistage et le traitement des lésions précancéreuses;
  3. L'exécution d'activités de sensibilisation du public;
  4. La mise en œuvre d'initiatives de plaidoyer avec le gouvernement du Burkina Faso.

La SOGC a réunit les fonds nécessaires pour financer les activités de la première année du projet et des négociations sont en cours pour obtenir un programme de formation offert par JhPIEGO afin de mettre à niveau les compétences des professionnels de la santé du Burkina Faso en vue du dépistage du cancer du col de l'utérus au moyen de l'inspection visuelle après l'application de l'acide acétique (IVA).

Alors que les détails liés à ce projet se précisent, la SOGC a formé un comité technique pour appuyer la SOGOB afin qu'elle puisse surmonter les nombreuses difficultés qui se présenteront.

Nous encourageons les membres de la SOGC qui désirent contribuer au succès du projet de prévention du cancer du col de l'utérus de la SOGOB à faire un don par l'intermédiaire de la Fondation canadienne de la santé des femmes. Les fonds amassés serviront à couvrir les coûts de la formation et de l'équipement et chaque contribution permettra à la SOGOB de se rapprocher de son objectif, contribuer aux efforts pour réduire l'incidence du cancer du col de l'utérus au Burkina Faso.

Apprenez-en davantage sur le cancer du col de l'utérus dans les pays aux ressources restreintes

Apprenez-en davantage sur le travail de la SOGC au Burkina Faso

 

Visionnez un vidéo sur le travail de la SOGC à Burkina Faso

 

Photo: Caroline Montpetit