Nouvelles en vedette

Œuvrer en vue de changement à la Antigua


La FMCI de cette année a eu lieu en mars à La Antigua, au Guatemala, une petite ville coloniale pittoresque située à environ 45 minutes de la capitale. Pour la première fois au cours de l’histoire de la Société, la conférence a été tenue conjointement par la SOGC et l’Asociación de Ginecologia y Obstetricia de Guatemala (AGOG), faisant partie de son programme de partenariat. Ce projet conjoint a fourni une occasion unique aux membres des deux associations d’être exposés aux questions liées à la santé des femmes des deux pays et de discuter de l’évolution et des défis de la pratique dans les deux milieux.

Au total, 150 personnes ont participé à cet événement, dont environ 40 % étaient des spécialistes du Guatemala. Les conférenciers de l’AGOG ont présenté des sessions fascinantes sur la santé maternelle, le cancer de l’endomètre, la planification familiale, l’hormonothérapie substitutive, l’hémorragie post-partum, l’avortement, les droits sexuels et génésiques et le cancer du col de l’utérus au Guatemala. Les participants ont également pris part à la présentation sur les innovations dans le secteur de la santé maternelle, dans le cadre de l’engagement du pays à améliorer les issues de santé maternelle et infantile au sein de la population locale. À ce titre, on note la prise en charge active du troisième stade du travail pour la prévention et le traitement de l’hémorragie post-partum (une des principales causes de la mortalité maternelle au Guatemala); le recours au misoprostol dans les pays aux ressources restreintes; le programme d’intégration des sages-femmes indigènes traditionnelles locales à la maternité de l’hôpital de district Sololà qui vise à diminuer les obstacles culturels aux soins; et une présentation par trois jeunes sages-femmes mayas, soit les premières diplômées d’un nouveau programme au Guatemala visant à mettre à niveau les compétences des infirmières auxiliaires mayas en pratique sage-femme. À la suite de leur formation, ces jeunes professionnelles de la santé retournent dans leur collectivité où elles peuvent offrir aux femmes enceintes un meilleur accès à des soins professionnels. Pendant ce séjour au Guatemala, les représentants de la SOGC et de l’AGOG ont eu l’occasion de rencontrer le vice-président du pays, le Dr R. Espada. Cette rencontre, organisée par M. Kenneth Cook, ambassadeur du Canada au Guatemala, a permis aux deux associations de présenter le travail du programme de partenariat de la SOGC. Qui plus est, la rencontre a constitué une occasion de discuter du soutien technique potentiel que l’AGOG et ses membres peuvent fournir aux efforts du gouvernement afin de réduire la mortalité et la morbidité maternelle dans les régions les plus défavorisées du pays.

Le programme de partenariat de la SOGC, financé par l’Agence canadienne de développement international (ACDI), vise à renforcer les capacités des associations professionnelles partenaires de manière à ce qu’elles puissent agir à titre de leader dans la promotion de la santé et des droits sexuels et génésiques des femmes. Les partenaires courants de la SOGC comprennent les associations d’obstétrique-gynécologie du Burkina Faso, du Guatemala, d’Haïti et de l’Ouganda.

Abonnez-vous a notre Flux RSS